Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2014 6 05 /04 /avril /2014 09:00

Après les vidéos de l'interview de Michael Newton (dont j'ai acheté les deux premiers livres, tout à fait passionnants et originaux, je vous les conseille) ICI, voici dans la même lignée deux récits sur un vécu détaillé de NDE. Le premier ci-dessous (en 2 parties) est assez enchanteur, le deuxième le sera moins (il est en cours de traduction).

Merci à Brigitte pour ces liens.

 



 

 

 

L'expérience aux frontières de la mort du Dr Dianne Morrissey

 

 

dianne_morressey.jpg

 

 

Par Kevin Williams

 

À l'âge de 28 ans, le Dr Dianne Morrissey (1949-2009) s'est électrocutée avec son aquarium, suite au défaut électrique de la pompeet elle a vécu une NDE très intense. Cette expérience transforma radicalement sa vie. Elle est devenue ensuite hypnothérapeute et elle a appris à 25.000 personnes à voir et ressentir la présence divine pendant leurs rêves. Son excellent livre, Vous pouvez voir la Lumière : Comment avoir un aperçu de l'éternité et revenir en toute sécurité, vous permettra de vous y exercer individuellement. Ses techniques concrètes vous feront vivre non seulement une expérience mystique transformatrice mais pourront en fait guérir votre corps. Ce qui suit est un extrait de son livre. Son précédent livre sur des expériences hors du corps se nomme Tout le monde peut voir la Lumière.

 

 

1. Hors de son corps

 

"Quand mon corps s'est affaissé sous le choc, j'ai étrangement su que la mort planait au-dessus de moi. J'ai commencé à pleurer la perte de tout ce que j'avais connu : la Terre, ma maison, mes amis – tout ce que je connaissais, tout ce que j'aimais. Tout ce que je pensais vrai et durable m'échappait. Je faisais face à la mort, j'étais face à l'inconnu.

 

"Mon corps a été rejeté en arrière et sur le côté par l'intensité du courant électrique. Il s'est écrasé sur le sol, projeté avec une telle force que ma tête est passée à travers la cloison, à quelques centimètres au-dessus du sol. Je n'ai jamais ressenti les blessures, parce que je n'étais plus dans mon corps. Je regardais en fait mon électrocution d'en haut !

 

"Comment pouvais-je être hors de mon corps et toujours vivante ?", je me suis demandée, complètement sidérée.

 

"J'ai soudain pris conscience que j'étais au coeur d'une immense obscurité apparemment infinie. Je ne savais pas où cette obscurité se reliait à la Terre, mais pour une raison quelconque, je n'avais pas peur. Ma période d'inconscience fut brève, car je me suis retrouvée dans ma maison, mais sous une nouvelle forme. J'étais transparente, tout en ayant mon apparence normale.

 

"Quelle joie maintenant ! Hors de mon corps, je n'avais pas de problèmes, pas de soucis. Jamais je n'avais ressenti cela quand j'étais 'en vie'. Mon corps spirituel tout entier était transparent et j'étais à l'intérieur d'une lumière blanche éclatante qui s'étendait autour de moi jusqu'à environ 90 centimètres.

 

"C'est à ce moment-là que j'ai pris conscience de ne pas être mon corps physique ! De le réaliser m'a comblé d'un sentiment si merveilleux de liberté ! Mon corps spirituel resplendissait d'une lumière blanche qui illuminait toute la pièce.

"Je suis montée ensuite près du plafond. Tout semblait identique – les meubles, les murs – mais j'étais consciente que la scène avait acquis une nouvelle dimension – la transparence. Je pouvais tout voir plus clairement que jamais auparavant et comme toute bonne scientifique, je me suis retrouvée à examiner la vie comme sous un microscope, à découvrir de minuscules particules de matière normalement invisibles.

"Je me suis rendue compte de l'absence de sensations physiques, tout en ressentant un intense état de conscience que je n'avais jamais vécu quand j'étais vivante. Je savais que j'étais différente de la 'Dianne' que j'avais été, mais je savais aussi que j'étais 'moi'. C'était comme de regarder son reflet dans un miroir ; on sait qu'on n'est pas le reflet, mais cela semble être soi.
 
"Je voyais maintenant que tout était enveloppé d'une brume. Malgré l'absence de gravité, je pouvais facilement contrôler ma direction et quand je me suis déplacée dans mon salon, j'ai remarqué que je venais de traverser ma table de salon en verre. 'Attends ! Comment ai-je fait ça ?' Étonnant.
 
"Tuffy (le chien de Dianne) est soudain entré dans la pièce et a commencé à me mordiller et à me donner des coups de patte pour me réveiller. Je savais que ses tentatives acharnées pour réveiller mon corps ne fonctionneraient pas, j'étais pourtant fière de ses essais et espérais même que ses efforts marcheraient. Je me suis demandée où se trouvait Penny, sa copine, et me suis trouvée soudain près d'elle dans le jardin. J'ai ouvert la bouche pour lui parler et j'ai senti ma langue remuer, mais aucun son n'est sorti. Je pouvais entendre distinctement ma voix et j'ai ensuite réalisé qu'elle venait de mon esprit. J'ai essayé plusieurs fois d'attirer l'attention de Penny en criant, 'Penny, est-ce que tu me vois ? Penny, est-ce que tu m'entends ?' Ce n'était apparemment pas le cas, parce qu'elle ne répondit pas.
 
"J'ai marché ensuite dans le jardin. En regardant à travers les murs de la maison vers le trottoir, j'ai remarqué un homme qui descendait la rue. Je me suis impatiemment envolé vers lui, directement à travers les murs, et ai tenté d'attirer son attention. Le regardant droit dans les yeux, j'ai dit avec force, 'Pouvez-vous m'aider ? J'ai besoin d'aide'. Puis j'ai essayé de secouer ses épaules, mais il ne me remarquait toujours pas. Frustrée, j'ai voulu toucher son épaule pour qu'il me regarde et ma main est passée à travers son omoplate droite et son dos. J'en ai sursauté.
 
"Que vais-je faire ? me suis-je demandée, chamboulée par le fait que l'homme ne pouvait ni me voir ni m'entendre. Instantanément, j'étais de retour dans le jardin. Penny auprès de moi. Je remarquais que dès que je ressentais une quelconque appréhension, j'étais instantanément déplacée vers un endroit plus réconfortant.
 
"En rentrant dans la maison, je me suis arrêtée en plein milieu du mur de séparation des pièces. J'ai senti que j'assistais à quelque chose de fantastique et en abaissant le regard, j'ai vu un long cordon argenté qui sortait de mon corps spirituel, sortant directement du tissu de mon vêtement. Le cordon se prolongeait vers le bas et devant moi et en me retournant, je l'ai vu autour de moi, comme un cordon ombilical. Je l'ai suivi à travers les murs de l'entrée et dans la maison, où je l'ai vu attaché à l'arrière de la tête de mon corps physique. Le cordon faisait à peu près 3 cm de large et étincelait comme les paillettes d'un arbre de Noël !
 
"Juste après avoir vu que le cordon d'argent était rattaché à mon corps physique, mon corps spirituel fut poussé dans un sombre tunnel. Je l'ai parcouru à grande vitesse, voyageant plus vite que ce que j'aurai pu imaginer. Bien que le tunnel soit rempli d'une obscurité inquiétante, je me sentais en paix et sans peur."

2. Sa revue de vie

"En arrivant au bout de l'obscurité, je franchis une nouvelle dimension. Je pouvais capter ici la présence d'un esprit aimant, envoyé – je le savais – par Dieu pour m'accueillir. Je me retrouvais ensuite sur le lieu de mon corps physique. J'ai fait des aller-retours à travers le tunnel, plusieurs fois de suite, me déplaçant entre l'Autre Côté et mon corps physique électrocuté.

"À chaque fois que j'émergeais du tunnel, j'étais face à un être angélique rayonnant qui souriait. L'être n'avait pas d'ailes et je sentais qu'il était féminin. Elle était tout ce qu'en rêve j'avais imaginé être un ange. Comme elle avançait vers moi, je marchais à sa rencontre. Son amour m'entourait et mon esprit se remplit d'une joie presque insupportable. L'amour que m'envoyait cet être angélique me faisait sentir qu'elle s'occupait plus de moi que quiconque ne l'avait fait ou ne pourrait le faire. Son amour emplissait chaque particule de mon être, chaque pensée et chaque émotion. Je me sentais totalement réconfortée et rassurée.
 
"Elle 'parla' en envoyant les mots directement dans mon esprit. 'Comment puis-je entendre ses pensées avant qu'elle ne les prononce ?' Pourtant, en même temps que j'entendais ses questions, j'y répondais ! Cet être merveilleux semblait connaître instantanément toutes mes pensées, juste comme moi immédiatement les siennes. Bien que me tenant directement devant elle, je pouvais la voir sous tous les angles : devant, derrière, en haut, en bas et des deux côtés – comme une peinture cubiste de Picasso.
 
"Elle se rapprocha et resta près de moi ; nous fûmes ensuite toutes deux soulevées en l'air d'environ 25 centimètres, comme si nous étions sur une plate-forme qui s'élevait. Étendant son bras devant elle, elle indiqua que je devais regarder sur ma gauche. Ce que je fis, mon cœur et mon âme totalement confiants, car je savais que Dieu l'avait envoyée pour m'aider à décider de ce que je devais faire de ma vie.
 
"En tournant mon regard vers la gauche, la scène se changea en une revue de vie, une représentation vivante en couleur et en trois dimensions de ma vie toute entière. Chaque détail de chaque seconde, chaque sentiment, chaque pensée durant ma vie sur Terre se déroulait devant moi dans un parfait ordre chronologique, de ma naissance à mon électrocution.
 
"En même temps, à mon grand étonnement, j'étais en train de revivre la totalité de mes vingt-huit années en simultanéité ! Les meilleures expériences m'apportaient des sentiments de profonde joie, comme si Dieu me parlait par le biais de l'être angélique, en partageant les plus forts moments de ma vie. C'était comme si tous les esprits du paradis me regardaient, m'applaudissaient et me faisaient savoir que Dieu approuvait mes actes attentionnés et désintéressés. Ce fut alors que je me posais la question, 'Suis-je morte ? Suis-je réellement morte ?'
 
"La revue de vie se poursuivant, il me fut montré deux actes spéciaux que j'avais accomplis. Comme ces scènes se déroulaient devant moi, toutes les émotions vécues sur le moment revenaient avec force. J'avais aussi l'impression que Dieu et l'être angélique m'honoraient pour avoir accompli ces actions.
 
"Je n'oublierai jamais l'amour qui m'entoura ou la joie qui me parcourut à ce moment-là. Pouvez-vous imaginer être câliné par Dieu et votre ange ? C'est une expérience qui défie toute description !
 
"Le premier fait auquel j'ai réassisté se passait le jour où j'avais arrêté ma voiture pour aider une femme à sortir de la sienne en panne, la dégageant d'un gros trafic et en la déplaçant vers une entrée de supermarché. La conductrice se démenait pour pousser sa voiture toute seule et je n'ai pu faire autrement que de lui donner un coup de main. Après l'avoir aidée à mettre son véhicule en sécurité, je me suis précipitée vers ma voiture, effrayée à l'idée de recevoir une amende pour m'être garée en double-file. Dans ma hâte, je ne lui avais laissé aucune chance de me remercier. Tout en revoyant cette scène, j'ai ressenti une indescriptible sensation d'amour, qui semblait provenir d'êtres angéliques loin au-dessus de moi.

"Mon ange me montra ensuite une deuxième vision, une scène que j'avais oubliée. Je me vis à 17 ans, pendant que je travaillais après l'école dans un hôpital pour convalescents. J'avais pris en amitié une vieille femme édentée qui ne pouvait plus parler clairement et qui ne recevait jamais de visites. Elle aimait sucer une certaine marque de biscuits avant d'aller se coucher, mais personne ne voulait la servir parce que lorsqu'elle avait fini, elle mettait de la salive sur le bras de la personne qui l'aidait à manger. Alors que les autres l'évitaient, je lui faisais manger volontiers les gâteaux qu'elle adorait, voyant combien cela la rendait heureuse.
 
"Quand cette scène fut rejouée devant moi, il me semblait que tous les esprits aimants du royaume divin me remerciaient à l'unisson. J'étais étonnée qu'un tel acte pouvait avoir signifié autant pour Dieu – et pour moi. Je me sentais émue et très honorée.
 
"Une lumière entourait l'être rayonnant pendant qu'elle présentait ma revue de vie, continuant de communiquer avec moi par télépathie. En voyant les scènes de ma vie, c'était comme si j'absorbais plusieurs livres à la fois avec une parfaite lucidité.
 
"Ma revue s'acheva finalement, et je fus séparée de l'être angélique et revins dans le tunnel. Il me semblait cette fois que je le traversais en tombant, émergeant enfin dans un autre espace, dans une autre dimension. C'était un monde bien plus beau que ce que j'aurais pu imaginer, un endroit d'une impressionnante sérénité. La paix et le calme que je ressentais surpassaient toutes les notions antérieures que j'avais concernant le paradis et je savais, au plus profond de mon âme, que Dieu était ici.

SOURCE

Traduit par Hélios

À suivre.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Hélios - dans Evolution personnelle

Présentation

Recherche

Liens du BBB

bbbcliquez ici2

Pour retourner vers le BBB sur blogspot

 

bbblogo pavé 5