Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2014 6 12 /04 /avril /2014 09:59

Et encore une bourde de plus à Fukushima...

 

 

L'alarme des réservoirs n'a pas émis de signal, mais la raison n'est probablement pas celle à laquelle vous pensez

 

 

Après d'innombrables contretemps concernant le contrôle et la surveillance des énormes réservoirs d'acier qui stockent des eaux à différents degrés de contamination – depuis une eau presque pas contaminée (eau de pluie, eau extraite de puits pour le plan de contournement de l'eau souterraine) jusqu'à une eau extrêmement chargée en bêta nucléides (eau de rejet après passage au SARRY/Kurion et désalinisation) – et à la suite de nombreuses incitations de la part des commissaires de la Régulation Nucléaire (NRA), TEPCO a installé des indicateurs de niveau d'eau sur la totalité de ses 1000 réservoirs.


Les indicateurs sont surveillés dans une salle consacrée à la surveillance des réservoirs par informatique.

Le 8 avril, TEPCO a tranquillement annoncé que des alarmes se sont déclenchées sur deux des réservoirs, sans que l'équipe responsable de la surveillance (les employés de TEPCO) ne remarque les alarmes pendant deux heures. Ils les ont éteintes pensant à une fausse alarme et il n'y a pas eu de problème avec les réservoirs.

Pourquoi donc les ouvriers n'ont-ils pas entendu l'alarme ?

Puis le 9 avril, TEPCO a admis qu'il n'y a pas eu seulement deux réservoirs dont les alarmes des indicateurs ont été éteintes, mais 433.

Pourquoi ? Parce que quelqu'un a coupé le son sur l'ordinateur.

Cela s'avère l'un des plus faibles taux de (non-)performance, même pour TEPCO. Mais il n'y a plus grand-monde à accorder une quelconque attention à ce qui arrive ou n'arrive pas à la centrale de Fukushima et même les commissaires de la NRA semblent résignés au fait que tout ce qu'ils disent ou suggèrent à TEPCO ne sera totalement pris en compte de toutes façons. Le président Tanaka, dans de récentes conférences de presse, aurait dit "TEPCO, c'est ça, juste ce genre de société".

D'après le Mainichi Shinbun (9 avril 2014) :

Les alarmes sur les indicateurs d'eau de 433 réservoirs qui stockent l'eau contaminée étaient coupées

TEPCO a révélé le 9 avril que les indicateurs de niveau d'eau sur 433 des 1000 réservoirs qui stockent l'eau contaminée de la centrale ont été programmées pour ne pas se déclencher même si une alarme se déclenche pour indiquer un niveau d'eau anormal. Le 8 avril, certains indicateurs ont signalé un problème et une alarme s'est déclenchée, mais comme il n'y avait aucun son, les ouvriers ne l'ont pas remarqué pendant deux heures.

Selon TEPCO, l'alarme se déclenche quand le niveau d'eau augmente ou diminue rapidement. Cependant le son sur l'ordinateur qui contrôle tous les indicateurs était mis sur "off". Quand de l'eau hautement contaminée a fui en février cette année, l'alarme s'est bien déclenchée. TEPCO pense que la programmation du son a été mise sur "off" après l'incident de février, et dit qu'ils vont enquêter pour savoir si le son a été coupé par erreur.

Selon moi, il y a eu tellement d'alarmes positives à tort que les ouvriers ne pouvaient plus supporter le bruit des alarmes et ont coupé le son sur l'ordinateur.



Partager cet article

Repost 0
Published by Hélios - dans Fukushima

Présentation

Recherche

Liens du BBB

bbbcliquez ici2

Pour retourner vers le BBB sur blogspot

 

bbblogo pavé 5