Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 09:15

Un oisillon forcément condamné qu'une main secourable et experte a recueilli et nourri. Sympa, on voit les étapes de la croissance, extrêmement rapide chez tous les oiseaux. Et c'est aussi un article pédagogique.

 

 

Un vétérinaire a récemment publié cette étonnante histoire. En faisant un jogging, il est tombé par hasard (!) sur ce minuscule oiseau récemment éclos qui avait chuté du nid. Incapable de localiser le nid, ce qui aurait permis d'y remettre le bébé, il a décidé de le ramener chez lui et de l'assister jusqu'à ce qu'il soit assez grand et solide pour le relâcher dans la nature.

Voici une jolie histoire qui, j'en suis sûre, vous fera sourire :



Jour 1 : Voici le petit poussin le 1er jour. Mon frère était sorti faire un jogging et l'a trouvé sur le bas-côté. Des morceaux de sa coquille étaient encore collés sur lui. Manifestement fraîchement sorti de l'oeuf, nous fûmes incapables de localiser le nid dans le groupe d'arbres au-dessus de nous. **Note** Si vous trouvez un oiseau aussi petit, il vaut mieux tenter de localiser le nid et de l'y remettre. Il existe un mythe erroné qui dit qu'on ne peut toucher un bébé oiseau, parce que les parents le rejetteront à cause de l'odeur des humains. S'il vous plaît ne tentez pas cela chez vous ! Ce qui suit n'est pas prévu pour être un mode d'emploi, mais surtout pour vous montrer l'étonnant développement des oisillons. Une réhabilitation à la vie sauvage ne devrait être pratiqué que par ceux qui connaissent bien le sujet.

http://cdn.viralnova.com/wp-content/uploads/2014/02/rescued_songbird_01.jpg

 

 

Jour 2 : Les bébés oiseaux ne sont-ils pas "laidement" mignons ? Nous avons gardé le poussin dans un incubateur, avec un contrôle soigneux de l'humidité et de la température. Nous avons décidé que c'était une fille (bien que nous n'ayons jamais réussi à savoir si c'était un mâle ou une femelle) et l'avons appelée "Dumpling" ["Boulette, NdT]. Tous les oisillons se ressemblant, nous n'avions donc aucun moyen de vraiment connaître la race de l'oiseau. Il a fallu attendre pour voir comment elle allait grandir et à quoi allaient ressembler ses plumes.

http://cdn.viralnova.com/wp-content/uploads/2014/02/rescued_songbird_02.jpg

 

 

 

Jour 3 : Bébé oiseau mange beaucoup ! Nous avons d'abord nourri ce poussin avec des criquets, des vers de farine et des larves, des insectes capturés et un liquide du commerce pour poussins. Nous avons nourri le poussin toutes les 30 minutes pendant 14 heures/j, en imitant au mieux ce qui lui aurait été donné dans la nature. Vous n'avez qu'à imaginer ce que cela signifie ! Là, il n'y avait qu'un poussin et la plupart des oiseaux élèvent entre 2 et 5 poussins. La quantité d'insectes que les parents doivent attraper pour nourrir leurs petits (et eux-mêmes) est un peu ahurissante quand on y pense. Comme les parents ne nourrissent pas la nuit, nous ne l'avons pas fait non plus. C'est en opposition à de nombreux bébés mammifères qui ont besoin d'être nourris régulièrement 24h/24.

http://cdn.viralnova.com/wp-content/uploads/2014/02/rescued_songbird_03.jpg

 

 

Jour 4 : Vous pouvez constater ici l'étonnant développement des plumes des ailes en seulement 4 jours. Elle avait aussi une rigolote touffe sur la tête qui est devenue encore plus ridicule quand elle a grandi. Elle a commencé à pousser de petits piaillements pour qu'on la nourrisse toutes les 30-45 minutes. Et note intéressante : l'instinct est fascinant chez ces petits animaux. Même avec une mauvaise coordination et les yeux fermés, ce poussin en savait suffisamment pour se reculer au bord du nid que nous lui avions aménagé et faire ses besoins par-dessus bord, afin que le nid ne soit pas sali.

http://cdn.viralnova.com/wp-content/uploads/2014/02/rescued_songbird_04.jpg

 

 

 

Jour 5 : Le jour 5, Dumpling était capable de s'asseoir de manière plus "sternale" (sur son poitrail, les pattes repliées sous son corps) avec davantage de stabilité. Regardez le changement des plumes en juste 24 heures ! Elle commence vraiment à ressembler à un oiseau ! Ses yeux commençaient tout doucement à s'ouvrir aussi.

http://cdn.viralnova.com/wp-content/uploads/2014/02/rescued_songbird_05.jpg

 

 

Jour 6 : Voici une photo sympa sur le développement étonnant des plumes de ses ailes. Vous pouvez les voir enveloppées dans une gaine de kératine. Une fois les plumes à leur taille finale, cette gaine se désintègre et permet à la plume de se déployer.

http://cdn.viralnova.com/wp-content/uploads/2014/02/rescued_songbird_06.jpg

 

 

 

Jour 7 : Toutes les gaines des plumes sont parties pendant la nuit et hop ! nous avons un oiseau ! Vous pouvez voir ici qu'elle a un petit problème à la patte gauche. Pas grand-chose à faire avec un oiseau aussi petit, et cela ne l'a pas ralentie du tout.

http://cdn.viralnova.com/wp-content/uploads/2014/02/rescued_songbird_07.jpg

 

 

 

Jour 8 : "Donne-moi à manger!!" À cette période, elle mangeait 3 gros criquets avec aussi des larves à chaque nourrissage.

http://cdn.viralnova.com/wp-content/uploads/2014/02/rescued_songbird_08.jpg

 

 

 

Jour 9 : Nous avons pu ce jour-là stopper l'utilisation de l'incubateur. Comme son corps était couvert de plumes, elle pouvait réguler sa chaleur toute seule. Nous la trouvions très drôle avec son toupet hérissé et l'expression éternellement grognon qu'ont tous les bébés oiseaux.

http://cdn.viralnova.com/wp-content/uploads/2014/02/rescued_songbird_09.jpg

 

 

 

Jour 10 : Nous l'avons déménagée dans une cage plus classique, et lui avons donné d'autres matériaux à explorer. Elle était vraiment contente, quoiqu'en dise son expression.

http://cdn.viralnova.com/wp-content/uploads/2014/02/rescued_songbird_10.jpg

 

 

Jour 11 : Elle a pu officiellement se percher pour la première fois ! Manifestement un grand pas dans la bonne direction. Son bout de queue n'étant pas très fourni, son équilibre n'était donc pas extraordinaire, mais elle avait une bonne prise et pouvait se tenir toute seule.

http://cdn.viralnova.com/wp-content/uploads/2014/02/rescued_songbird_11.jpg

 

 

Jour 12 : Nous avions un très gentil petit oiseau qui a aimé très vite se percher sur nos mains. Vous pouvez voir à l'arrière-plan des graines de millet germées, que nous ajoutions à son régime pour continuer à accroître la variété d'aliments. À ce moment-là, nous n'avions plus à la nourrir aussi souvent. Nous la nourrissions à la main toutes les 1 à 2 heures, et plaçions des vers dans la cage pour qu'elle se nourrisse entre deux.

http://cdn.viralnova.com/wp-content/uploads/2014/02/rescued_songbird_12.jpg

 

 

Jour 13 : presque deux semaines depuis l'éclosion et maintenant elle se perche très bien ! Vous pouvez constater que sa force et son équilibre se sont déjà améliorés par rapport au jour 11. Ses pattes sont plus droites, indiquant une meilleure position de perchage. Cette posture particulière est très caractéristique des poussins de 14 jours, elle est donc bien dans les temps.

http://cdn.viralnova.com/wp-content/uploads/2014/02/rescued_songbird_13.jpg

 

 

 

Jour 14 : elle commence à ressembler à un adulte. Le bébé rigolo est en voie de disparition. Maintenant qu'elle a deux semaines, je vais commencer à sauter des jours.

http://cdn.viralnova.com/wp-content/uploads/2014/02/rescued_songbird_14.jpg

 

 

 

Jour 17 : Elle est ici dans une plus grande cage qu'elle a spontanément occupée. Nous y mettons des branches fraîchement coupées pour qu'elle ait une variété de choix pour se percher et qu'elle puisse explorer les feuilles et les branchettes comme elle le ferait dans la nature. Elle sautille et volette autour de la cage comme une pro. **Note** Pour tous ceux qui ont des oiseaux, il est très important qu'ils aient une variété de perchoirs. Les meilleurs sont des branches que vous coupez vous-mêmes d'arbres non-toxiques. C'est un super et sain enrichissement pour vos animaux !

http://cdn.viralnova.com/wp-content/uploads/2014/02/rescued_songbird_15.jpg

 

 

 

Jour 22 : Nous avons commencé à mettre sa cage à l'extérieur pour qu'elle soit exposée au vent, au soleil et aux autres oiseaux. C'est important pour la socialisation et l'entrainement. Les autres oiseaux viendront aux mangeoires et entreront en contact avec elle et elle pourra les observer et apprendre leur chant.

http://cdn.viralnova.com/wp-content/uploads/2014/02/rescued_songbird_16.jpg

 

 

Jour 23 : C'est l'une de mes photos favorites d'elle qui montre la merveilleuse disposition des plumes. Nous avons décidé ce jour-là que c'était un moineau (ou un "bruant familier"). C'est une espèce d'oiseau qui est commune, mais vous ne les voyez pas souvent parce qu'ils ne viennent pas régulièrement aux mangeoires. Les moineaux sont très courants, mais il n'y avait que quelques photos de jeunes qui ne correspondaient pas à elle. C'est une espèce migratoire, qui part l'hiver pour le sud. Nous espérions qu'elle serait assez costaud pour pouvoir la relâcher longtemps avant la date de l'émigration.

http://cdn.viralnova.com/wp-content/uploads/2014/02/rescued_songbird_17.jpg

 

 

 

Jour 25 : Une autre jolie vue d'elle, qui montre les motifs de ses plumes. Il lui fournira un bon camouflage quand elle ira voler dans les arbres.

http://cdn.viralnova.com/wp-content/uploads/2014/02/rescued_songbird_18.jpg

 

 

 

Jour 27 : à ce moment-là, elle en avait totalement marre de manger des criquets (elle ne leur accordait plus aucun intérêt), et son régime s'orientait vers des graines et des vers. Elle mangeait aussi toute seule. Elle ne nous laissait plus la nourrir, ce qui était bon signe.

http://cdn.viralnova.com/wp-content/uploads/2014/02/rescued_songbird_19.jpg

 

 

 

Jour 29 : elle adorait toutes ces nouvelles branches feuillues que nous mettions pour elle. Une grande partie de son régime dans la nature est constituée de bourgeons et elle allait aussitôt les becqueter dès que nous lui mettions des branches fraîches .

http://cdn.viralnova.com/wp-content/uploads/2014/02/rescued_songbird_20.jpg

 

 

 

Jour 33 : La voilà devenue fondamentalement autonome. Des orages étant attendus les jours suivants, nous avons donc décidé de la garder quelques jours de plus pour lui donner les meilleures chances.

http://cdn.viralnova.com/wp-content/uploads/2014/02/rescued_songbird_21.jpg

 

 

 

Jour 36 : Jour de la libération. Après les orages de la nuit dernière, l'aube du 36ème jour était magnifique. Nous étant assurés que le temps allait passer au beau les jours suivants, et que les récentes pluies lui donneraient des opportunités pour boire, nous avons décidé que ce serait le jour parfait pour qu'elle aille vivre sa vie ! Nous avons pris la voiture pour nous rendre dans un coin de nature préservé à environ 2 km de l'endroit où elle avait été trouvée au départ et où nous savions que d'autres oiseaux de son espèce vivaient.

http://cdn.viralnova.com/wp-content/uploads/2014/02/rescued_songbird_22.jpg

 

 

 

Adieu, Dumpling ! Nous avons ouvert la porte de la cage et elle a reculé. Au bout de quelques minutes, elle a sautillé dehors et s'est envolée immédiatement dans un arbre. Elle n'a pas du tout hésité. Elle a commencé à explorer les branches pour picorer des bourgeons et elle a sauté de branche en branche comme un oiseau sauvage. Peu après nous l'avons perdue de vue... [Snif]

http://cdn.viralnova.com/wp-content/uploads/2014/02/rescued_songbird_23.jpg

 

 

 

Source

 

Traduit par Hélios

Partager cet article

Repost 0
Published by Hélios - dans Nature et animaux

Présentation

Recherche

Liens du BBB

bbbcliquez ici2

Pour retourner vers le BBB sur blogspot

 

bbblogo pavé 5